L'Institut du Salarié

LICENCIEMENT ÉCONOMIQUE : Amir R. - Cadre supérieur, 55 ans

Publié par L'Institut du Salarié | 09 janvier 2019

LICENCIEMENT ECONOMIQUE : L'indemnité de départ volontaire est-elle suffisante ?

Amir R., Cadre supérieur – 55 ans, 32 ans d’ancienneté

Amir se voit proposer d'être raccroché au plan de départs volontaires de son entreprise. Il souhaite nous rencontrer pour vérifier qu'il ne sera pas perdant s'il adhère au plan qui est lui est présenté comme une opportunité.

Les calculs d'impacts sur ses revenus, son impôt et sa retraite ont mis en lumière un manque à gagner de trois ans de salaire.

 "Je ne savais que penser de cette "proposition" qui m'a beaucoup déstabilisé. L'Institut du Salarié a procédé à tous les calculs pour me donner une vision claire de ma situation financière. Les impacts en terme de revenu n'étaient pas considérables, en revanche concernant ma retraite je perdais beaucoup, beaucoup trop.

C'est avisé que j'ai pu avoir différents entretiens avec la direction RH. La confiance ayant été rompue, je ne me voyais pas continuer dans mon poste  qui n'était plus une "opportunité", on m'avait proposé de partir.

J'ai ainsi pu changer de métier au sein du groupe, de façon à anticiper une nouvelle "opportunité de départ volontaire", et exercer le cas échéant ce métier nouveau indépendant."

Outre vos calculs qui ont été déterminants, votre soutien, vos explications et vos conseils pour proposer à mon entreprise un changement de cap en interne m'ont permis d'évoluer dans ce nouveau métier. J'ai pris la décision de rester mais en changeant d'horizon et en prévision d'une éventuelle future réorganisation...

Je vous remercie pour tout, les calculs, les conseils et de m'avoir proposé une issue à cette situation qui m'apparaissait comme bloquée. Je me sens soulagé".



Partager l'article :

L'Institut du Salarié

Nos services

Thématiques

Archives